DTube ? Youtube mais sans pub ni exploitation massive de données personnelles

DTube vise à devenir une alternative à YouTube en permettant à ses utilisateurs de regarder ou télécharger des vidéos via IPFS (en français Système de fichiers interplanétaires), un protocole qui permet le stockage décentralisé de fichiers ; il s’appuyait jusque peu sur la blockchain Steem, à laquelle dorénavant s’ajoute une blockchain maison et open source nommée Avalon. Le modèle de DTube est radicalement différent de celui de YouTube. Sur DTube, ce n’est pas le nombre de vues qui comptent, mais le nombre de votes, afin de privilégier la qualité des vidéos plutôt que la taille de l’audience. Sur DTube, les utilisateurs publient, votent, et commentent le contenu et, à travers ces contributions, gagnent une récompense en jetons, appelé DTube Coin (DTC). Ces jetons leur permettront de promouvoir leur contenu sur DTube ou être échangés contre de la valeur (des devises, des biens ou des services).

En un mot, DTube redonne le contrôle des vidéos à leurs créateur en s’appuyant sur une infrastructure décentralisée et une blockchain à travers un système de récompense.

Monté par une petite équipe multinationale avec l’aide de nombreux contributeurs, l’occasion nous a été donnée d’interviewer Philippe, l’un des cofondateurs de DTube.

BL_X : Quelles sont les différences fondamentales entre DTube et YouTube ?

Philippe : Youtube est centralisé avec une forte pression publicitaire et des données personnelles captées pour créer de la valeur pour Google et les annonceurs. DTube est décentralisé, sans publicité et remet l’utilisateur au centre grâce à la distribution de jetons utilitaires (tokens) valorisant les interactions sociales. 

Quel est le modèle de DTube ?

DTube est une plateforme vidéo avec un nouveau business model sans publicité, ne collectant pas les données des utilisateurs. Notre business model est celui des jeux vidéo free-to-play : les utilisateurs peuvent accéder à certains services (accéder aux vidéos, commenter), et en acheter d’autres, comme par exemple, promouvoir un contenu.

Pourriez-vous nous dire pourquoi vous êtes passés de la blockchain Steem à la blockchain Avalon ?

Nous n’avons pas techniquement changé de blockchain, nous utilisons toujours STEEM en parallèle à la blockchain Avalon que nous avons développé. Nous n’avons aucun intérêt de limiter l’accès aux comptes STEEM, notre blockchain nous permet juste d’avoir notre propre token, économie, et règles, au lieu d’hériter des propriétés de STEEM, non-conçues pour un usage purement de type vidéo.

Par conséquent, en postant une vidéo sur DTube, vous pouvez désormais gagner à la fois des DTC (DTube Coins) et des STEEM.

Quatre raisons principales ont mené au développement de la blockchain DTube, appelée Avalon :

  1.   L’expérience utilisateur (notamment onboarding) trop complexe sur STEEM, limitant la conquête de nouveaux utilisateurs. L’élément principal que nous avons changé est l’élimination du besoin de ‘staker’ – [conserver des tokens pendant un temps imparti]. Dans la blockchain Avalon, le DTube Coin génère les ressources (comme le Voting Power et la bande passante), tout en étant totalement liquide.
  2. Le système de distribution de token a été repensé, pour donner la chance à tous les utilisateurs, qu’ils soient anciens ou nouvellement arrivés sur DTube (plus d’avantages aux premiers inscrits). L’inflation monétaire est faite pour rester proportionnelle au nombre d’utilisateurs actifs.
  3. Les récompenses (rewards) sont distribuées aux utilisateurs de manière très différente. Pour la monétisation des contenus, nous n’avons plus aucune limite de 7 jours contrairement à STEEM. Concrètement, les votes peuvent rapporter infiniment dans le temps, ce qui est essentiel pour un contenu vidéo.
  4. Le principe « une chaîne –  une App » : avoir une seule blockchain pour un usage précis (la vidéo) permet de mieux gérer la montée en charge (scaling) et d’apporter des améliorations spécifiques.

500 heures de vidéo sont mises en ligne chaque minute sur YouTube dans le monde ; est-ce qu’une plateforme décentralisée comme DTube peut supporter cette charge de données ?

Depuis notre dernière mise à jour, il est maintenant possible de poster une vidéo déjà hébergée sur d’autres plateformes sur DTube, en mode “embedded”.

L’upload de fichier direct pointe toujours sur nos serveurs d’encoding. [Processus de conversion d’un fichier vidéo en un format numérique compatible avec tous les types de lecteurs web et d’appareils mobiles]. C’est une technologie stable dont nous pouvons gérer la montée en charge autant qu’on le souhaite.

La vraie difficulté de notre projet consiste à remplacer progressivement ce stockage centralisé, en incitant nos utilisateurs à héberger les vidéos eux-mêmes. C’est un challenge car YouTube donne l’impression aux gens que l’hébergement vidéo est gratuit… 

DTube est une plateforme auto-gouvernée, ou un nombre limité de leaders (actuellement 7) sont élus et sont en charge de produire les nouveaux blocks et de sécuriser l’infrastructure. Chaque utilisateur de DTube peut voter pour un maximum de 5 leaders. Expliquez-nous comment cela fonctionne.  

Notre blockchain utilise un consensus de type Delegated Proof-of-stake (DPoS), tout comme EOS ou BitShares. Nous sommes actuellement à 10 leaders actifs, nous visons 20 leaders actifs pour le mainet, élus par la communauté DTube.

Sur la page election, tous les utilisateurs possédant du DTC peuvent voter pour leur leader. Par exemple, si vous possédez 100 DTC, vous pouvez distribuer 10 000 votes pour les leaders. Si vous votez pour 3 leaders, ils recevront 3 333 votes chacun. Ces top leaders, faisant tourner une node (un nœud), sont alors autorisés à participer à la création de blocs. Le DPoS (Delegated Proof of Stake) est le meilleur choix pour permettre une production rapide de blocs (toutes les 3 secondes) et gérer un grand nombre de transactions par seconde.

Parlez-vous de votre Initial Exchange Offerings (IEO) ?

Depuis le 20 septembre, la première private sales de DTube est ouverte : https://token.d.tube/
Nous nous adressons en priorité à nos utilisateurs et aux tout « petits » investisseurs intéressés par le web décentralisé. Dans les mois à venir, DTube vise à réaliser une ou plusieurs IEO (Initial Exchange Offerings), levées de fonds se faisant par le biais d’une pré-vente de jetons sur une plateforme d’échange.

Nous sommes actuellement en discussion avancée avec les leaders mondiaux des plateformes d’échanges de cryptomonnaies.

La plateforme est-elle déjà ouverte à tous ? D’où proviennent les vidéos actuellement en ligne via DTube ?

Oui, depuis quelques jours chacun peut créer son compte : https://signup.d.tube/sale.html

Tout le monde peut gagner ses premiers DTube Coin (DTC) en uploadant, votant et commentant des vidéos.

Par ailleurs, l’accès aux vidéos est accessible à tous à l’adresse d.tube (sans être loggué)

Les vidéos actuellement sur la plateforme proviennent de créateurs (vloggers, crypto-enthousiastes), de curateurs de contenu. Certaines sont hébergées via IPFS, d’autres sur des plateformes vidéo traditionnelles, le partage étant désormais possible à partir d’une url.

 Comment voyez-vous DTube dans 5 ans ?

DTube a l’ambition de devenir le nouveau leader des réseaux sociaux liés à la vidéo, plaçant le respect de l’utilisateur et la transparence avant tout.

Aujourd’hui, notre audience tourne autour du gaming, du vlogging, de la cryptomonnaie et de la food. Dans cinq ans, ma grand-mère, mes collègues ou mes enfants devraient considérer DTube comme ils considèrent YouTube aujourd’hui : une évidence.

Merci !

////////////

DTube – https://d.tube/
Première vente privée de Dtube Coin : https://token.d.tube/
Le Livre blanc de DTube

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici